La logique services Web, SOA et BPM chez Software AG

L'intégration de WebMethods serait "idéale". Pour Peter Kuerpick (VP R&D et stratégie développement), la génération 8.0 de Software AG est sur un petit nuage...

Hanovre. - Dans le vaste hall 4 où s'étalent à perte de vue, côte à côte, les géants du logiciel Microsoft et SAP, d'autres bastions plus modestes mais non moins respectables, vu leur longévité et leur vitalité, s'affichent sans complexe. Ils côtoient également de (grosses) "start-ups" qui ont réussi depuis longtemps comme Citrix...

C'est le cas du très allemand Software AG, dont la célèbre offre Adabas et Natural introduite dans les années 70 et 80 continue de soutenir activement le S.I. de grands comptes dans la banque ou l'assurance. Mieux, non content de s'adapter à la modernisation des applications, en adoptant depuis plusieurs années déjà la logique des services Web et aujourd'hui celle qui en découle tout naturellement, la démarche SOA (Service oriented architecture).

Le rachat de WebMethods, intervenu mi-2007, se révèle être une aubaine, et devrait permettre d'atteindre l'objectif du milliard d'euros en 2010 (contre 621 millions en 2007).
Comme nous l'a expliqué Peter Kuerpick, membre du comité de direction de Software AG, responsable R&D et stratégie de développement.
"Avant cette acquisition, nous avions déjà une stratégie SOA, bien sûr (dont la gouvernance CentraSite) -commente-t-il, mais c'est vrai qu'avec WebMethods, nous avons pu compléter notre offre de façon spectaculaire, car cette offre-là est excellente, l'un des meilleures du marché, par exemple, si vous comparez les offres BPM (Business process management).

La version 8.0 d'Adabas (avec Natural ), qui doit voir le jour en 2008, sera celle de la convergence ou synergie avec WebMethods. Parmi les fonctionnalités nouvelles devraient notamment figurer la gestion des flux "streaming" video, de nouveaux outils de recherche, et, pour l'offre d'environnement de développement Natural, une plus grande intégration encore des standards Web services.

|

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.