Vnunet TV : MobileGov explore "l'ADN du numérique"

Philippe Mazurier, directeur commercial de Mobilegov, joue les ambassadeurs sur le CeBIT. En l'absence des trois co-fondateurs de la société spécialisée dans la sécurité des données et des accès  : le président Michel Frenkiel, le directeur général François-Pierre Le Page et le directeur technique Eric Mathieur.

C'est la première intervention vidéo d'un représentant de Mobilegov sur fonds d'introduction en Bourse de la société basée à Sophia-Antipolis. Présent sur un petit stand du CeBIT loué par Ubifrance, le directeur commercial de MobileGov aborde le positionnement et les prochaines grandes étapes de la société. Pour plus d'élément, un article de fond est disponible sur Vnunet.fr dans l'édition du jour.

Pour découvrir le podcast vidéo de Philippe Mazurier, cliquez ici (réalisée par Philippe Guerrier)

|

Vnunet TV : E. Bresson (Ilog) : "Nous avons une relation privilégiée avec SAP"

Le vice-président de l'intégrateur français retrace le parcours de son groupe qui a monté des passerelles avec l'éditeur allemand : business, R&D et actionnariat.

Après la vision d'un éditeur allemand qui a trouvé des appuis stratégiques en France, Vnunet.fr vous propose le chemin inverse avec la dernière vidéo liée à la conférence franco-allemande des TIC qui s'est déroulée au CeBIT dans la journée de mardi.

Eric Brisson, executive vice-president d'Ilog, présente quelques applications pour le compte de ses clients grand compte et revient sur l'historique du groupe SSII qui est l'un des principaux ambassadeurs de notre savoir-faire IT dans le monde (Ilog réalise 45% de son CA aux Etats-Unis).

En Allemagne, Ilog a mis à la disposition de BMW des outils graphiques pour le design de ses véhicules. Un chemin atypique sur lequel on rencontre l'Inria (Ilog en est une spin-off), SAP (qui reste un de ses principaux actionnaires) et Software AG (relations commerciales).

Pour découvrir l'intervention vidéo d'Eric Bresson, cliquez sur l'image (vidéo réalisée par Philippe Guerrier)

|

Software AG décline ses partenariats stratégiques français

Surprise en découvrant l'intervention de Peter Kürpick, Chief Product Officer de la société allemande Software AG, qui se montre aussi francophile que Theo Apotheker, vice-CEO de SAP. A l'occasion de son intervention à la conférence de presse franco-allemande sur les TIC, il aborde les partenariats stratégiques que son groupe, spécialisé dans la mise en place d’architectures orientées services (SOA), a mis en place avec des partenaires français pour développer son business.

Pour découvrir l'interview vidéo, cliquez sous l'image ci-dessous.

(vidéo réalisé par Philippe Guerrier, Vnunet.fr)

|

Bonus vidéo : Leo Apotheker (SAP) : pourquoi l'Europe a des atouts dans les logiciels

Le vice-CEO de l'éditeur allemand spécialisé dans les solutions ERP s'est exprimé lors de la conférence franco-allemande des TIC. Malgré un couac relaté sur Vnunet.fr.

Pour ceux qui restent scotchés au blog, voici un bonus vidéo : un extrait vidéo du début de l'intervention de Leo Apotheker en français(durée : 2min54). Une intervention hélas coupée par un appel inopportun sur mon cameraphone, comme quoi les téléphones multimédia à la sauce "couteaux suisses" ont aussi des limites).

(vidéo réalisée par Philippe Guerrier)

|

Sécurité IT : réseaux sans fil, réseaux sans filtres ?

G Data, une société allemande qui édite des solutions de sécurité IT, lance une alerte à l'occasion du CeBIT 2008, qui ouvre ses portes le 4 mars à Hanovre. Gare aux connexions Internet sans fil non sécurisées.

Compte tenu de l'importance de ce grand-rendez-vous dans le monde du secteur IT et du nombre d'ordinateurs portables disponibles sur le périmètre du salon, G Data recommande aux visiteurs et exposants de prendre quelques précautions. Et pousse logiquement sa propre suite Internet Security avec pare-feu intégré à destination des PC des hommes d'affaires en déplacement.

Dans un communiqué de presse en date du 27 février, Ralf Benzmüller, responsable du G DATA Security Labs, explique notamment la ruse des pirates consistant à se faire passer pour un fournisseur d'internet sans fil gratuit (Wi-Fi) disponible sur le salon. Une technique permettant d'intercepter des données confidentielles en tous genres (comme des codes d'accès). Prudence donc pour profiter pleinement du salon sans se faire piller ses données.

|

Vasco lance sa nouvelle solution d'authentification forte

Vasco, une société spécialisée dans les technologies d'authentification forte, lance sa nouvelle solution aXs GUARD. Il s'agit d'une offre appliance (solution matérielle et logicielle) qui simplifie la mise en œuvre des connexions Internet à partir d'un réseau d'entreprise à partir de deux postes jusqu'à plusieurs centaines (500 virtuellement). L'appareil se positionne matériellement entre le LAN de l'entreprise et le réseau Internet.

Acquis auprès de la société belge Able N.V. en octobre 2006, aXs GUARD intègre aujourd'hui la technologie VACMAN/Digipass de Vasco qui apporte ainsi plus de 20 services de sécurité dont l'authentification forte (utilisateur et signature électronique), l'anti-virus, la prévention d'intrusion, l'anti-spam, le pare-feu, le filtrage des données et la protection de site Web.

Actuellement, VASCO propose neuf modèles d'aXs Guard. Ils répondent aux différents besoins des petites entreprises comme des grandes. La mise à jour d'un modèle à l'autre pour répondre à l'évolution des besoins de l'entreprise est "extrêmement aisée", selon Vasco.

Le spécialiste de la sécurité par authentification a décidé d'investir en masse dans ses nouveaux produits aXs GUARD qu'il positionne dans une gamme à part aux côtés des quatre grands piliers de l'entreprise : Vacman (plate-forme d'authentification); Identikey (server d'authentification complet); Digipass (solution de signature électronique du côté client dont l'offre Pack devient accessible à partir de 5 utilisateurs); et DigipassPlus (services d'authentification combinant tous les produits et solutions externalisés).

"Nous nous attendons à un succès global de l'aXs GUARD et pensons qu'il va servir d'instrument à Vasco pour asseoir sa position dominante sur le marché ", prédit Jan Valcke, PDG de Vasco (President and CEO), cité dans le communiqué.

Fondée en 1997, l'entreprise a installé son siège financier aux Etats-Unis et son siège opérationnel en Belgique. Le mois dernier, elle a annoncé que son siège social serait localisé ...à Zurich (Suisse). En France, elle dispose d'un bureau localisé à Bordeaux.

Vasco compte plus de 4000 clients dans une centaine de pays, dont près de 650 institutions financières internationales, dans les secteurs de la finance, de la sécurité commerciale, de l'e-commerce et de l'e-gouvernement. En 2006, la société a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 76 millions de dollars, en progression de 39 % par rapport à 2005.

Article diffusé sur Vnunet.fr en date du 15 février 2007

|