Très haut débit : Qui paie la facture du 100 Mbit/s ?

Idc Lors d'une table ronde organisée jeudi matin, des représentants de Vodafone D2, Yahoo et Boomtel sont venus discuter de ce sujet. Les réponses sont nuancées en fonction des positionnements.

Tour d'horizon avec un premier acteur venu du monde des télécoms (Vodafone D2), un second issu des services Internet (Yahoo) et un troisième qui fait la jonction entre les deux mondes (Boomtel Networks, une start-up britannique qui attribue un unique numéro de téléphone Internet à chacun).

Lire l'article entier dans l'édition du jour de Vnunet.fr.

|

Vnunet TV : comment BluWan prépare le très haut débit mobile

Logobluwan2 En prolongement de l'article très complet sur BluWan publié sur Vnunet.fr, découvrez la vidéo podcast de son président Walter Gruppi qui explique le dispositif technique mis en place en commentant des slides et les types d'opérateurs qui seraient intéressés par sa solution au nom du Fiber through the air (FTTA).

Un point de vue intéressant dans un contexte de débats houleux sur le thème du dividende numérique (comment répartir en France les fréquences basses libérées liées à la bascule vers le "tout numérique" prévue dans la période 2011-2012).

Pour découvrir l'interview vidéo de Walter Groppi, clique sur l'image de la vidéo. (réalisation Philippe Guerrier, Vnunet.fr)


|

Blog Hebdo Expert (suite) : une journée bien chargée pour StreamWide au Cebit

Les représentants du fournisseur de solutions télécoms d'origine française sont plutôt occupées sur place : conférence, entretiens personnalisés, et un peu de détente en fin de journée…

Lire sur la suite sur le Blog Hebdo Expert de StreamWide

|

Blog Hebdo Expert : StreamWide en direct du Cebit

A l'occasion du Cebit 2007, Vnunet.fr relance la rubrique Blog Hebdo Expert, qui donne la parole sous une forme décalée à des sociétés IT. StreamWide, un prestataire français qui développe une offre software de services voix et vidéo destiné aux opérateurs fixes et mobiles, a accepté d'alimenter un blog en direct du salon Cebit sur lequel il tient un stand.

Ses représentants délivrent les premières impressions plutôt mitigées. "Cette dualité grand public / entreprises fait d'ailleurs l'objet de la plupart de nos discussions ce matin : le CEBIT s'est transformé au fil des ans en une gigantesque machine commerciale qui a perdu un peu de sa légitimité sur le marché des télécoms, au profit d'un 3GSM par exemple, beaucoup mieux ciblé."

Lire la suite sur le blog BHE de StreamWide.

|